La troisième émission de la Nouvelle Star cette année a été d’un ennui mortel… A tel point que c’est la mort dans l’âme et avec un conséquent manque d’imagination (je préfère vous prévenir) que je m’en vais vous relater les tribulations hebdomadaires de nos apprentis chanteurs. A ce rythme, M6 risque de perdre tous ses fidèles du mardi soir et Les invincibles sur Arte pourraient presque faire ployer la petite chaîne qui monte en terme d’audimat…

 

 

 


 


 

CASTING DE BRUXELLES – ETAPE 5

 

 


 

C’est lors des castings de Bruxelles que se débute l’émission de cette semaine et c’est donc l’occasion pour la chaîne de nous rappeler que c’est la ville des moules frites et de la bière (mais les rédacteurs des textes de la voix off ne fonctionnent-ils vraiment qu’avec leur estomac ? ça m’en a tout l’air… Pas une spécialité culinaire n’est épargnée pour chacune des villes de castings… Par contre, la culture, les us et coutumes, le mode de vie des gens… non, ça, apparemment, le français moyen devant sa TV s’en bat le coquillard.)

 

Mais heureusement André Manoukian et Philippe Manœuvre nous rappellent que ce qu’on aime surtout avec les belges, c’est qu’on peut faire des blagues ! André Manoukian aura d’ailleurs ce fin trait d’esprit « c’est pas des blagues belges que je veux entendre mais des chanteurs »… Est-ce que quelqu’un a pensé à un moment donné à expliquer à Manœuvre et Manoukian que c’était bien un truc de Français de faire des blagues sur les belges pour se foutre d’eux et que c’était pas forcément super super judicieux de leur en parler ouvertement comme ça ??? Apparemment non… Oh, puis, bon, puisqu’on y est, je ne résiste pas… : Pourquoi les Belges se rendent aux toilettes avec des miettes de pain ?

 

 

… POUR DONNER A MANGER A CANARD WC ! AH AH AH NIARCK NIARCK NIARCK !

 

 

Trêve de plaisanterie, laissons à Graziella la chance de devenir peut-être la nouvelle star 2010

 

 


 

· Graziella a 26 ans mais en paraît 10 de plus… On apprend très rapidement qu’elle est mère de 4 enfants et donc là forcément, on comprend… On comprend que de faire tant d’enfants si jeune, ça a un effet dévastateur sur le physique… De plus, je ne mettrai pas ma main à couper, mais pas loin, que Graziella n’est pas du genre à abuser des crèmes de soin ni à s’étaler quotidiennement de l’anti-rides sur le visage. Pourtant, le fonds de commerce de la jeune femme, c’est bel et bien la beauté… et oui, Graziella est coiffeuse ! Mais Graziella a plein d’autres atouts pour gagner la nouvelle star : elle zozotte et a débuté les cours de chant quinze jours avant le casting en compagnie de son tonton qui fera aussi office, apparemment, de coach vocal et d’agent… Cela étant dit, on ne part jamais avec assez d’avance et donc, Graziella a décidé de jouer également une carte spéciale : la carte « grosse fayotte ». A peine arrivé, elle se précipite sur Lio avec une grosse enveloppe en kraft marron en lui remettant de façon très solennelle et surtout très « personnelle » comme elle le précise… On ne saura pas vraiment ce qu’il y a dans l’enveloppe… et d’ailleurs on s’en fout… Tout comme on se fout éperdument de la prestation pitoyable et sans saveur de Graziella sur I will always love you qui n’est pas de Whitney Houston même si une fois de plus une candidate l’affirme (NON NON NON et NON, I will always love you, c’est de Dolly Parton, Merde alors !)

 

Graziella, finira par être virée de l’émission à l’unanimité par le jury. Manœuvre craint qu’elle ne tue l’audimat (qui ne va déjà pas si fort) et Manoukian la compare à une héroïne de télénovela brésilienne où tout est exagéré… Graziella, c’est par ici la sortie !

 

 

 

· Après Graziella, c’est au tour de Soraya : oui oui, je sais, ça fait un peu marque de surimi mais en fait non puisque Soraya est plutôt du genre danseuse orientale dans les restos marocains avec sa maman… Soraya ne cesse de nous surprendre à chaque seconde lorsqu’on parle d’elle : sa maman l’a eue à 13 ans, elles sont donc très proches… Mais en plus, Soraya a une personnalité qui se démarque pas mal, elle a aussi la fâcheuse tendance à tartiner ses lèvres d’une quantité indéfinie mais trop importante de gloss, ce qui a le mauvais effet d’attirer notre regard sur son affreuse dentition… Cela dit, ce serait assez réducteur de s’en arrêter là puisqu’avec sa voix grave et envoûtante, c’est Macha Bérenger toute entière qui est réincarnée ici !

 

Et d’ailleurs, avec cette voix très sexy, Soraya chante Nina Simone devant le jury. Si sa voix est en effet impeccable, le cinéma et la gestuelle ne sont pas en reste et très très présents également.

 

Lio, elle, adore le « côté Michou » de la prestation (super sympa Lio). Pour Manœuvre, c’est ce côté cabaret qui est rédhibitoire. Mais dans la mesure où les autres jurés approuveront le choix de Lio, Soraya viendra bien au théâtre à Paris.

 

 

 

· Après une flopée de nazebroques sur lesquels je ne m’étalerai pas, Abril fait son apparition. Du haut de ses 25 ans, Abril a un petit look vestimentaire bien travaillé et très sympa. Arrosez tout ça d’une belle gueule, d’un grand soupçon de différence et de son charme espagnol, et vous obtiendrez une potentielle star en devenir… Le hic, parce qu’il y a un hic, c’est tout de même que ledit Abril ne parle pas un mot de la langue de Molière. Et ça, ça va poser problème. Après avoir interprété Please forgive me de Bryan Adams, le jury lui demande naturellement de proposer un titre en français. Abril a le merveilleux bon goût de chanter La vie en rose mais aucune parole n’est vraiment en place…

 

Du coup, pour Lio, c’est mort (et pour le coup, je suis d’accord avec elle) et elle va assez loin en affirmant que c’est un programme français, qu’il faut chanter et parler français et que… Tiens, serait-ce Lio qui relancerait le débat sur l’identité nationale ??? C’est drôle, je l’avais pas vu venir par ici moi… curieux… Mais bref, après cette plaidoirie, vous commencez tout de même à connaître l’adage : l’avis de Lio… ne compte pas ! Abril et son maniérisme élevé à l’état d’art sont attendus de pied ferme au théâtre à Paris.

 

 

 

· Après Abril, nous suivrons conjointement les parcours d’Alexandra et de Siegfried. Et comme la galanterie n’est jamais assez d’actualité, nous commencerons par dresser le portrait d’Alexandra. Alexandra a des origines limpides comme de l’eau de roche : elle est cubaine, biélorusse, indienne, chinoise, polonaise, etc. (j’ai pas eu le temps de tout noter ni de tout comprendre, la liste était interminable). Si sa voix semble être un tantinet too lég’ pour le programme, la joie de vivre et l’enthousiasme qu’elle dégage lui permettront d’emporter le jury avec elle qui lui en demandera encore et encore (4 chansons pour la demoiselle tout de même) jusqu’à l’interprétation ultime et géniale d’un vieux tube oublié d’une vieille artiste oubliée : Shania Twain.

 

Siegried, 27 ans, quant à lui, joue clairement la carte de l’originalité : il n’est pas venu avec une guitare ni avec un ukulélé, non non pas du tout, mais avec un instrument hybride qu’il nomme un « guitalélé ». Si le personnage s’en tenait là, on serait déçu et on resterait sur notre faim. Mais c’est bien mal connaître notre petit bougre qui entame devant le jury une version rock et survoltée du Baby one more time de Britney Spears. Là encore, la voix est un peu limite limite mais le jury apprécie le côté décalé et l’envoie à l’étape suivante du casting, hormis Lio mais… l’avis de Lio ne compte pas.

 

 


 

· Pris d’une soudaine envie de se barrer de l’émission (et on le comprend), le jury décide d’aller se balader pour voir une expo (bon, vous voyez, finalement j’étais médisant, ils parlent un peu de la culture bruxelloise dans l’émission et ne restent pas cantonnés aux moules frites). Virginie Guilhaume, elle, la culture elle s’en tamponne et préfère exercer l’activité Ô combien passionnante de tester et de noter les différents fauteuils des membres du jury en salle de casting… Ouah, c’est déjà trop… revenons à nos moutons.

 

 


 

· Pierrick a 24 ans et habite Maubeuge dans une maison où le mauvais goût semble être de rigueur (à ce propos, une petite pub ne faisant jamais de mal, une de mes cousines est décoratrice et fait de très très chouettes réalisations, rendez-vous sur son site : In the Mood for Home dans les liens à droite du blog). En parlant de mauvais goût, la maman de Pierrick parlera de feu son mari qui est mort « comme il voulait, derrière sa batterie » (Ah oui, je vous avais prévenu que c’était de mauvais goût). Prenant exemple sur son père et la jouant un tantinet plus drama queen et un chouïa plus Dalida, Pierrick affirme que lui aussi veut mourir de son art, derrière son micro (Oui je veux mourrrrrrirrrr sur scènneeeeee, devant les projecteuuuurs !). On croît que Pierrick va enfin chanter, mais que nenni, il y en a des choses à dire sur ce garçon et ce serait sacrilège de débuter son audition sans nous informer qu’il fait partie d’un groupe de métal et que le casting est également l’occasion pour lui de redorer l’image de ce mouvement musical.

 

Ce sera donc Barbara et son aigle noir qui seront sacrément revisités par Pierrick. C’est surprenant, finalement assez sympa mais surtout très très faux. D’ailleurs Marco Prince insistera sur le fait que « le métal pourquoi pas », mais aussi que « habituellement, les chanteurs de métal chantent juste ». Bref, pour Pierrick, le casting s’arrêtera à ce niveau et le jeune homme promet son retour l’année prochain, et, pour le coup, j’espère bien qu’il reviendra parce qu’il a l’air malgré tout assez sympathique !

 

 


 

· Stéphanie sera l’héroïne de la séquence suivante. Bariolée de tatouages et couvertes de piercings comme autant de pin’s peuvent l’être sur une veste en cuir, Stéphanie, elle a « des couilles quand (elle) chante ». Si elle émet peu de craintes, elle a tout de même une angoisse : celle des goûts vestimentaires d’André Manoukian qui sont tout de même classiques et qui ne collent pas avec sa garde-robe personnelle (en effet !).

 

Et donc Stéphanie chante Ne me quitte pas de Jacques Brel… ça commence bof bof… Puis, plus les couplets s’écoulent, plus j’ai envie de la quitter cette Stéphanie… J’en arrive même à en avoir honte pour elle et je voudrais pouvoir être là pour la cacher sous quelque chose…

 

Le jury l’enverra malgré tout à Paris.

 

Pour Marco Prince, il y a de la vie et de l’espoir, donc c’est oui.

 

Pour Manœuvre, c’est une vraie guerrière donc c’est oui.

 

Pour Lio, Stéphanie représente tout ce qu’elle déteste donc c’est oui (j’aimerais tellement voir les copies de Lio en Français en seconde, à se défoncer à trouver de supers arguments pour finalement conclure par le contraire de sa démonstration… les profs devaient grave la prendre pour une schizo !).

 

Pour Manoukian, ça ressemble quand même un peu trop à un combat de catch, donc c’est non (ouf, quand même !).

 

 

 

 

 

CASTING DE PARIS – ETAPE 6

 

 


 

Dernière étape des castings : Paris qui apparemment n’a pas de spécificité culinaire particulière… Ben oui, je dois avouer que je suis déçu… on se faisait le tour de France du Miam miam, donc je ne pensais pas que ça allait s’arrêter en si bon chemin…

 

 

 

· Cette semaine, c’est sous les traits d’un jeune homme black guadeloupéen qu’est apparu le clone de Cindy Sander, c’est sûr, cela a de quoi étonner mais je m’en vais vous expliquer le phénomène.

 

Donc Terry, 23 ans, est habillé comme un sac, il faut bien le dire. Vêtu d’un haut indescriptible et que je ne préfère pas vous décrire de toutes façons, Terry n’a assurément pas les tablettes abdominales requises pour porter un vêtement en cuir moulant noir et brillant à ce point prêt du corps ! Mais ne nous arrêtons pas sur ce curieux choix de costume. La description de Terry serait imparfaite si nous ne parlions pas de son rêve ultime dans la vie : devenir un des danseurs de Janet Jackson… Malheureusement, ce rêve ne sera jamais réalisé à cause du manque de soutien de ses parents. D’où la solution de secours, la solution 5ème roue du carosse, la solution bouche-trou : la nouvelle star 2010 !

 

Déambulant dans son étrange accoutrement devant les jurés, Terry fait immédiatement sortir André Manoukian de sa réserve qui éclate de rire (ça en aurait décontenancé plus d’un mais Terry reste dans son personnage). Cumulant les erreurs (façon de marcher, style…), Terry continue de s’enterrer vivant « Je vais chanter Je t’aime de Lara Fabian » (Cindy Sander doit être ravie devant son poste mais promis, après, j’arrête avec Cindy Sander). Terry n’a pas ouvert la bouche pour émettre une note qu’il est déjà foutu… Et le miracle se produit ! Avec sa voix très haut perchée et une interprétation somme toute assez impeccable, Terry fera sortir le « vous m’avez touchée » de Lio (yessssss, le pari lancé la semaine dernière fonctionne encore cette semaine !).

 

Manoukian et Prince salueront l’interprétation de Fabian par Terry « Vous êtes la meilleure Lara Fabian depuis le début de ce casting ». Pour Manœuvre, ce « choix abominable, affreux, repoussant » (chaque semaine, Lara doit être une des premières fans de ce programme), c’en est trop et il ne peut pas donner son accord pour Paris… Mais son accord n’était pas nécessaire ! OUF !

 

 


 

· Suite à Terry, c’est un vent de fraîcheur qui fait irruption dans les couloirs du lieu de casting en la personne d’une candidate au nom de scène déjà tout trouvé : Marine Good morning !

 

Marine chante Sunshine, chanson qui a été reprise par Johnny Cash. Elle est vraiment super choute, je surkiffe Marine Good morning. Malheureusement, elle se plante un peu et cafouille dans les paroles. Voyant qu’elle n’a pas nécessairement convaincu, elle demande à chanter une de ses propres chansons mais Lio ne veut pas (bouh bouh vilaine Lio !). Seul Marco Prince voudra la revoir par la suite même s’il lui précise que son audition est super ratée.

 

Finalement, c’est sans Lio (qui est allée prendre l’air) que Marine Good morning chantera son propre texte juste pour le fun et pour le bien de mes oreilles !

 

 


 

· Simon, 18 ans, est venu de Lille avec son ukulélé et sa guitare (rien que ça !). Il chante cet air-là de France Gall… Mouais bof bof. Pour être honnête ses mimiques m’ont agacé et il avait l’air de souffrir en chantant (si on pouvait résoudre son problème en lui permettant de ne pas chanter, je serais assez d’accord). Au niveau du jury, ça donne quoi ??? 2 oui, 2 non, une autre chanson avec le ukulélé, allez c’est parti !...

 

 

Ah non, il y a la pub… et un jeu concours (pour de l’argent) dont la réponse est si difficile que je me propose de vous la retranscrire ici dans son intégralité :

 

« Simon, le candidat que nous venons de voir, s’est présenté devant le jury avec une guitare et…

 

  1 – une batterie

 

  2 – un ukulélé »

 

Non ??? ça vous choque pas ??? Une batterie dans le train Lille-Paris ??? Non c’est normal ? Ok, j’ai rien dit.

 

 

Simon prend donc son ukulélé pour son deuxième morceau et c’est mieux… Mais toujours pas très très neuf. Lio coupe le candidat au beau milieu de son interprétation pour lui dire qu’elle est finalement d’accord pour qu’il poursuive l’aventure mais que bon, tout de même « son ukulélé est accordé comme un jambon » (jambon de Paris, mais la voilà la spécialité culinaire de Paris, merci Lio, décidément, entre la foire aux boudins, le saucisson Lyonnais et maintenant le jambon de Paris, dès qu’on a un souci charcuterie, on sait qui appeler !).

 

 

 


 

· C’est désormais au tour de la jeune Milou de 25 ans, originaire de Dieppe de prendre place ! Affublée d’un look à mi chemin entre une Eva Green tendance Glam Rock et le personnage d’Adrianna dans 90210, la demoiselle se dit fan de Janis Joplin car elles sont toutes les deux nées le 19 janvier (OUAOUUUUUUH !).

 

Et c’est donc logiquement sur le titre Mercedes Benz de Janis Joplin que Milou va se défendre. Et plutôt bien ! Elle a une voix vraiment terrible et Manoukian a l’air complètement sous le charme. Il voudra d’ailleurs la voir reprendre des textes d’Annie Cordy lorsqu’elle sera à Baltard. Les autres jurés sont également séduits, même Lio qui aura trouvé l’interprétation intelligente… (ben c’est sûr que quand on part de Banana Split, je pense que même Tata Yoyo ça a l’air intelligent comme chanson, donc Janis Joplin, n’en parlons même pas !). Bref carton plein pour Milou, et là, je reprends la phrase de la voix off qui, pour le coup, était drôle et subtile : « peut-être verrons-nous Milou en Mai à Baltard » (Culture, culture, quand tu nous tiens !).

 

 


 

· L’avant-dernière candidate de cette semaine, c’est une certaine Camille qui a 23 ans (mais qui, contrairement à Graziella, en paraît 17). Elle s’est inscrite car elle mérite d’être Nouvelle Star et ne cache pas qu’elle est vraiment là pour gagner. Malheureusement, son interprétation de Jocelyn Brown sera très en force et assez agressive.

 

Le jury n’ira pas par 4 chemins : pas de suite possible dans l’aventure cette année (seule Lio… bla bla bla mais l’avis… bla bla bla… ne compte pas !).

 

Sacrément énervée car elle a attendu toute la journée, Camille répondra systématiquement à toutes les remarques des 4 jurés et s’attirera davantage leur foudre que leur sympathie. Étant extrêmement désagréable et impertinente, je n’aurais que ces quelques mots pour Camille : Tais-toi saleté ! Vilaine !! Vas t’en pas belle !!

 

 


 

· Enfin, c’est au tour du 2ème espagnol de la semaine de venir faire une proposition. Ramon, très beau, 25 ans et barcelonais, est « un véritable piège à Wanda » comme s’amuse à le dire Manoukian ou Manœuvre (comprenez, Lio ne va encore pas écouter, séduite pas la bogossitude de Ramon, ce sera oui pour elle quoi qu’il en soit, donc les gars soyez impartiaux, on ne pourra pas compter sur elle…).

 

Ramon interprète donc 2 titres : à la faveur de l’automne puis what a wonderful world. Avec sa voix très apaisante, j’ai été assez séduit (mais rien comparé à Lio qu’on a effectivement complètement perdue… Son regard était aussi niais que celui d’une adolescente de 15 ans devant le roi du bal de promo du lycée !). Avec une majorité des voix pour lui (plutôt que contre), nous pourrons revoir la jolie frimousse de Ramon dans les semaines à venir.

 

Sortant de l’audition, Ramon se trouve assez démuni car il n’a ni famille ni amis à serrer dans les bras pour partager sa joie… Mais Virginie Guilhaume se fait un plaisir de se transformer en amie de substitution histoire d’être quelques instants enserrée dans les bras musclés du beau Ramon ! (Lio sera assurément jalouse).

 

 

 


 


 

Voili voilou pour cette semaine. Vous pouvez toujours adhérer au groupe sur Facebook concernant ce blog et la nouvelle star en général : sentez-vous libre de le rejoindre avec vos amis « Blog Nouvelle Star – Charlybaby ».

 

 

Merci encore de m’avoir lu et à la semaine prochaine !